Paul SIMON

02 avril 2008

Merci à Boocan !

Je remercie le journal électronique boocan.com d'avoir annoncé la réunion de l'ASEPE (Association de Suivi des Engagements et Promesses des Elus) que je préside pour le jeudi 22 mai 2008 20h30 salle Barran à Brétigny.

L'ASEPE ne prend pas en charge les problèmes d'ordre judiciaires que peuvent connaître certains élus (malversations...) : il y a la justice pour cela !

L'ASEPE veut redonner à la politique et surtout  aux politiques le crédit qu'ils n'auraient jamais dû perdre en faisant des promesses qu'ils savaient ne pouvoir tenir  (rien que pour ds raisons financières par exemple), mais qu'ils faisaient pour se faire élire (surenchère, démagogie, ...), à tous les niveaux.

Mon objectif est la moralisation et la crédibilisation de la vie politique en France, voire en Europe (exemple : promesse de Berlusconi en Italie).

L'exposé des motifs et les statuts de l'association sont clairs à cet égard.

Paul Simon
01 60 85 13 56

Posté par paulsimon à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2008

22 mai prochaine réunion de l'ASEPE

Comme promis également, mon comité de soutien constitué à l'occasion de la campagne électorale se constitue en comité de suivi des engagements des élus (ASEPE : Association pour le Suivi des Engagements et Promesses des Elus).

La première réunion aura lieu le 22 mai prochain à 20h30, salle Barran à Brétigny.

Posté par paulsimon à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le coût de ma campagne

Conforme à mes engagements, je publie sur mon blog le montant des sommes engagées lors de ma campagne électorale.

Le total des "apports personnels"                                                                                                             3854 €
(ce que j'ai personnellement versé et ce que les donateurs ont versé)   

Montant subrogé                                                                                                                                                                                  1904 €
(facture imprimeur directement payée par l'Etat à l'imprimeur,
pour laquelle les candidats n'avancent pas d'argent)

TOTAL                                                                                                                                                                                                       5758 € TTC

Cette campagne n'aura pas été très coûteuse, son coût est largement situé sous les plafonds de remboursement fixés par les barèmes de l'Etat. Tous les candidats à cette dernière élection cantonale peuvent-ils en dire autant ?

Posté par paulsimon à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2008

Résultats des cantonales sur le canton de Brétigny

Ma candidature a recueilli plus de 2100 voix (environ 17%) au premier tour. 5 candidats étaient alors en lice. Mais ma candidature n'a pas pu être maintenue. Je me suis donc désisté pour le candidat PS présent au second tour.

Je remercie les électrices et les électeurs qui m'ont fait confiance en votant pour moi.

J'ai promis de fournir les comptes de ma campagne électorale sur ce blog. Les comptes n'étant pas arrêtés aujourd'hui, je ne peux pour le moment les diffuser sur ce blog. Je peux néanmoins, d'ores et déjà, affirmer qu'ils seront bien inférieurs aux plafonds de dépenses prévus par le cadre des remboursements de l'Etat.

Paul SIMON

Posté par paulsimon à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2008

Des images de la réunion du 5 mars

1_cantonale_2008_1 Salle Barran, mercredi soir, 2_cantonale_2008_5 les présents ont pu écouter mon intervention (bilan, fonctionnement du conseil général et mes projets). 3_cantonale_2008_6 De même Jeanne FAIVRE a exposé son parcours, le pourquoi de sa suppléance et des soutiens d'Yves Cochet, Marie Anne ISLER-BEGUIN et Laurence BONZANI. La salle a ensuite posé des questions relatives principalement aux transports en commun sur le canton et au préoccupant dossier des Joncs Marins.

Posté par paulsimon à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le canton, commune par commune

Sur chacune des 5 communes de notre canton, l'action de notre majorité de gauche a pris des formes concrètes durant ces 7 dernières années. En voici un bref aperçu, joint aux projets que je formule.Le_canton_commune_par_commune

Posté par paulsimon à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2008

De nombreux projets pour le prochain mandat

Fort de mon expérience, je suis prêt à repartir avec réalisme sur les dossiers engagés …

-          Poursuivre la réalisation de l’agenda 21 départemental en lui donnant un rôle central dans les prises de décisions et les politiques du Conseil général

-         Agir pour le développement des transports en commun

-          Poursuivre la réalisation du schéma des circulations douces

-          Accroître encore le nombre de places de crèches sur notre département

-          trouver la solution à l’expulsion des familles de bonne foi et travailler à  l’ouverture d’hébergements d’urgence en nombre suffisant.

-          Parvenir à une situation viable sur le problème des aires d’accueil des gens du voyage.

-          Création d’un Transport en Commun en Site Propre sur la Francilienne.

-          Rappeler sans cesse que le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit, et que le 3ème four  d’incinération de Vert-le-Grand est à éviter impérativement.

… et prêt à lancer de nouvelles initiatives

Lutter contre le réchauffement climatique :

-          Veiller à ce que les conclusions du bilan carbone du Conseil général donne lieu à des actions significatives.

-          Proposer des mesures incitatives en faveur des particuliers qui utilisent les énergies renouvelables et récupèrent l’eau de pluie dans leur propriété.

-          Réaliser une étude de faisabilité sur le covoiturage essonnien (quelles mesures prendre pour favoriser la généralisation de cette pratique, propice à réduire le trafic routier, à faire économiser des frais de transports et à réduire la production de gaz à effet de serre).

-          Sensibiliser et encourager les opérations de Pédibus auprès des municipalités et des écoles.

-          Inciter les communes à réaliser des économies sur l’éclairage public.

Oeuvrer pour la protection de la biodiversité, de l’environnement

-          Les joncs marins : l'Agence des espaces Verts doit revoir sa gestion. Je m'engage à faire rencontrer tous les organismes concernés, il y a urgence.

-          Mettre en place des menus incluant des produits bio dans les cantines des collèges, afin d’encourager ce mode production agricole respectueux de l’environnement et meilleur pour la santé des collégiens.

-          Maîtriser le foncier pour assurer mieux défendre l’agriculture péri-urbaine (voir l’Orme Fourmi).

-          Engager une réflexion avec le Ministère de la Défense sur l’avenir de la Base aérienne 217 (et ex-CEV).

Démocratie participative

-          Transformer le Comité de soutien de ma campagne en Comité de suivi des engagements des élus.

-          Travailler en concertation avec ma suppléante.

Posté par paulsimon à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2008

mer 5 mars : réunion publique à Brétigny

Réunion publique de Paul SIMON,

Conseiller général sortant, candidat sur le canton de Brétigny sur Orge

Et de sa suppléante, Jeanne FAIVRE

Mercredi 5 mars.   

à 20h30 à Brétigny, Salle Barran

(près de l’école Langevin Wallon)

Une large place sera faite aux questions et aux propositions des citoyens.

Les réponses du candidat pourraient vous étonner !

Posté par paulsimon à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2008

Je n'ai pas attendu que ce soit à la mode pour parler de l'effet de serre

Paul_Val_rie_Masson_Delmotte_Br_tigny_31_05_05 En mai 2005, Valérie MASSON-DELMOTTE était venue intervenir à ma demande lors d'un débat avec des collègiens de Brétigny sur le thème des changements climatiques. Voici ce que j'écrivais alors dans mon journal cantonal :

"Changements climatiques, développement durable.

Le sujet est à la fois simple et complexe, mais essentiel pour l’avenir de la planète.

Simple parce qu'il est clairement établi maintenant que l'activité humaine est à l'origine des changements climatiques observables, et que nos modes de vie doivent changer vers moins de gaspillages de nos ressources naturelles et moins d'émissions de gaz à effet de serre - gaz carbonique (CO2),méthane (CH4), …

Complexe car cela implique de nombreux bouleversements, visant à permettre une autre forme de développement : le développement durable, c’est-à-dire un développement maîtrisé répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Autrement dit : « ne mange pas les grains qui doivent servir de semences pour la récolte prochaine ».

C'est ce que se propose de faire le développement durable, concept né à Rio en 1992 puis sous forme de protocole à Kyoto en 1999 (1), et que refusent de ratifier les USA, malgré les évènements dramatiques de la Nouvelle-Orléans.

Observation des faits touchant aux changements climatiques.

Réchauffement de la planète par effet de serre, à Brétigny comme ailleurs.

Dorénavant, tous les climatologues sont convaincus de l'évolution difficilement réversible, si on ne prend pas des dispositions immédiates et massives, car l'homme est reconnu responsable du réchauffement par ses activités (industrialisation, urbanisation, transports,...). Or, nous sommes plus de six milliards d'individus, et la croissance démographique, grâce aux progrès de la médecine, notamment, n'est pas terminée. Ces facteurs anthropologiques se sont accélérés depuis le milieu du 18ème siècle. La fonte des glaciers (étendue et épaisseur), la déforestation, les désordres climatiques (inondations ici, sécheresse, là,...) se sont accentués.Un débat a été organisé à l'initiative de Paul Simon, Conseiller général Vert du canton de Brétigny, le 31 mai dernier à Ciné 220 de Brétigny, à partir d'un film américain, « The Day after », plus spectaculaire que scientifique, mais destiné au grand public. Il sensibilise les citoyens aux conséquences graves du réchauffement de la planète. Ce débat s'inscrivait dans le cadre de la semaine du développement durable organisée dans le département par le Conseil général, avec quatre débats au programme.

Nous avions convié Valérie Masson-Delmotte, responsable de recherche au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, à Gif-sur-Yvette, qui nous a exposé les éléments prouvant le réchauffement de la planète. Après la conférence de Rio (1992), les États ont pris conscience de l'urgence du problème. Le protocole de Kyoto (1997) a amené plus de cent cinquante états à ratifier le protocole, dont la Russie récemment. Mais les États-Unis qui restent les plus gros consommateurs d'énergie et de matières premières au monde, ne veulent toujours pas ratifier le protocole de Kyoto. Pourtant, peu à peu, certains de leurs états investissent dans des mesures visant à réduire les émissions de CO2, principal facteur de l'effet de serre."

P1010013Paul SIMON et Marie-Pierre DIGARD (Présidente de l'ARENE) en vite de la ferme éolienne de Clartres (Aisnes) en 2005. La production d'énergie éolienne ne produit que très peu de gaz à effet de serre.

Posté par paulsimon à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2008

Marie Anne ISLER-BEGUIN apporte son soutien !

Un nouveau soutien de poids pour ma candidature et celle de Jeanne : celui de Marie Anne ISLER-BEGUIN, députée Verte au parlement européen. C'est une nouvelle reconnaissance du travail accompli et une marque de confiance à laquelle nous ne pouvons qu'être très sensibles.

Posté par paulsimon à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]